un déodorant maison

Ingrédients :

2 cuillères à soupe d’huile de coco,
(1ère pression à froid c’est mieux, elle possède des propriétés antibactériennes, antioxydantes, hydratantes, apaisantes, tonifiantes, stimulantes et bien d’autres. Elle est une mine d’or pour la peau et les cheveux !)
2 cuillères à soupe de cire d’abeille,
(elle possède des vertus apaisantes, cicatrisantes et hydratantes. Attention de ne pas trop en mettre, elle bouche les pores de la peau en trop grande quantité)
2 cuillères à soupe de fécule de maïs,
1 cuillère à soupe de bicarbonate de soude, (neutralise les odeurs)
8 gouttes d’huiles essentielles.
(4 gouttes d’huile essentielle de Tee Tree et 4 gouttes d’huile essentielle de Citron pour leurs effets antiseptiques mais vous pouvez les changer. Lire attentivement les précautions d’emploi et contre-indications des huiles essentielles).

Déodorant maison recette en PDF

Préparation :

Faire fondre au bain marie la cire d’abeille et l’huile de coco.
Ajouter la fécule de maïs et le bicarbonate.
Mélanger énergiquement. La préparation se fige rapidement.
Ajouter les gouttes d’huiles essentielles.
Verser encore liquide, si possible, dans un contenant type stick d’un déodorant vide, moule à muffins ou autre.

 

Les huiles essentielles

huile essentielle de citron

huile essentielle de Tee Tree

les autres huiles essentielles


L’huile 1ère pression à froid, pourquoi ?

Une huile végétale vierge de 1ère pression à froid est obtenue par un procédé mécanique : la presse. Ce procédé se fait à température ambiante, c’est le moyen mécanique le plus traditionnel. Il ne fait pas intervenir de chaleur, ni d’additif, permettant ainsi de préserver les nutriments essentiels des huiles (vitamines, tocophérols, acides gras essentiels, pigments…) : leurs principes actifs et donc leurs vertus pour la peau.

Autres recettes de déodorant à base de bicarbonate de soude

Appliquer du bicarbonate de soude sous les aisselles. Laisser agir.

ou

Verser 1 cuillère à café de bicarbonate dans un verre d’eau. Mélanger et passer le mélange obtenu sous les aisselles à l’aide d’un coton, gant ou autre.


Avez-vous des recettes à partager ?

Nous contacter

Nous sommes à votre écoute !

En cours d’envoi

                             Le 4ème singe / Licence CC-BY-SA / 2013 - 2019

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?