Et si la mort mystérieuse des abeilles était un signal d’alarme? Les études se multiplient qui mettent en cause un type d’insecticide, les néonicotinoïdes, fabriqués notamment par les firmes Bayer, BASF ou encore Syngenta. Ce sont de puissants neurotoxiques, 5000 à 10000 fois plus nocifs pour les insectes que le DDT. Ils se transmettent dans la chaîne alimentaire, donc dans notre nourriture, sans que l’on connaisse leurs effets à long terme sur la santé humaine. Une chose est sûre : ils n’affectent pas que les abeilles, mais toute la biodiversité.

Une équipe de « Temps Présent » a remonté le fil de l’enquête scientifique sur les néonicotinoïdes. Et l’on découvre l’ampleur des pressions exercées par les grandes firmes pour mettre en doute les études scientifiques critiquant leurs produits, les efforts entrepris pour intimider les chercheurs trop curieux ou pour infiltrer les organes qui testent la dangerosité de ces insecticides.

Plus d’infos sur la page de l’émission « Temps Présent » sur le site de la RTS.

Si la première vidéo ne fonctionne pas, voici un lien Youtube.

1 Commentaire
  1. […] Et si la mort mystérieuse des abeilles était un signal d’alarme? Les études se multiplient qui mettent en cause un type d’insecticide, les néonicotinoïdes, fabriqués notamment par les firmes Bayer, BASF ou encore Syngenta. Ce sont de puissants neurotoxiques, 5000 à 10000 fois plus nocifs pour les insectes que le DDT. Ils se transmettent dans la chaîne alimentaire, donc dans notre nourriture, sans que l’on connaisse leurs effets à long terme sur la santé humaine. Une chose est sûre : ils n’affectent pas que les abeilles, mais toute la biodiversité. http://4emesinge.com/des-pesticides-dans-nos-assiettes/ […]

Laisser un commentaire

Nous contacter

Pour poser vos questions, c'est par ici !

En cours d’envoi

Le 4ème singe        /       2013 - 2018

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?