Dans cet entretien filmé en 1979 à Brockwood (Grande-Bretagne), Jiddu Krishnamurti et Jean-Louis Dewez examinent la nature de la pensée. La spiritualité étant la continuité de la pensée, cette vidéo nous offre quelques pistes d’explorations sur le long chemin de l’éveil. 

« Depuis des millénaires l’homme est resté le même prédateur. Son nombre et sa puissance en font maintenant un danger pour la planète elle-même. On entend souvent dire que c’est là la nature de l’homme ; qu’il faut donc l’autorité, la morale, la crainte de l’au-delà pour le contraindre et le discipliner. Le monde dans lequel nous vivons, celui qui court ainsi au-devant d’énormes problèmes, est bien celui que nous produisons chacun dans nos rapports les uns avec les autres. Mais est-ce là la nature de l’homme ou la nature du mental, du désir, de la pensée, des idéaux? L’homme peut-il se libérer des réactions de son conditionnement? Le « Je pense donc je suis » fonde-t-il donc réellement notre identité? L’homme peut-il découvrir, ou plutôt vivre, la juste place de la pensée? Une tout autre culture peut-elle émerger de la révolution proposée par Krishnamurti: l’éveil de l’intelligence? »                      

J-L.Dewez – Préface de « La nature de la pensée »

« Être intégralement intelligent, c’est être sans ego. ».

« En réalité, il s’agit réellement de voir comment le cerveau, comment la pensée fonctionnent. Si on en est conscient, alors la pensée elle-même prendra fin. »

J.Krishnamurti

 

 

1 Commentaire
  1. Nathalie 8 mois Il y a

    Si le « je » est mécanique et qu’il est le fruit du Savoir et de l’Expérience. Et si ces derniers dépendent des autres. Alors le « je » n’existe pas sans les autres. Seul le « nous » existe alors? Nous, unis, en perpétuelle relation.

Laisser un commentaire

Nous contacter

Pour poser vos questions, c'est par ici !

En cours d’envoi

Le 4ème singe        /       2013 - 2018

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?